Le tailleur classique revisité

Je vous présente mon 1er look automne/hiver Bleu Bonheur. Le tailleur classique revisité en matière suédine. Une tenue classique aux couleurs indémodables. Une pièce maîtresse que toute femme doit avoir !

Je remercie la marque Bleu Bonheur dont je suis ambassadrice depuis quelques années pour cet ensemble féminin à souhait.

Le tailleur classique revisité

Retour sur l’histoire du tailleur

La naissance du tailleur

Déjà à partir du 17ème siècle, les femmes du peuple ou de la campagne portaient la hongreline. C’était une veste agrafée sur le devant, cintrée et portée sur une jupe dans la même étoffe. Vers la même époque, les femmes portent l’habit d’amazone pour monter à cheval. Au 18ème siècle, la veste est remplacée par le caraco.

Le tailleur va s’étendre au milieu du 19ème siècle pour son côté pratique. A cause de l’arrivée du féminisme, de l’urbanisation et de la pratique du sport. Ce vêtement est uniquement confectionné par des tailleurs pour homme sur l’initiative de John Redfern.

1885 : John Redfern créé le tailleur. D’origine britannique, ce styliste est déjà connu depuis le début des années 1870 pour ses créations. A cette époque, les journalistes demandent à ce que cette pièce anglaise soit conforme aux modes françaises. Vers 1880, des ateliers tailleurs sont mis en place dans les maisons françaises. La vente de ce vêtement s’accroît car les femmes vont être amenées à le porter plus couramment.

La généralisation du tailleur

Au début du 20ème siècle, le tailleur devient la pièce centrale de la garde-robe féminine. La longueur de la jupe devient légèrement plus courte et cet ensemble est présent dans les évènements mondains.

Le tailleur est porté dans différentes occasions :

  • A cheval où la jupe est plus longue d’un côté pour bien tomber sur l’animal.
  • A bicyclette, le nouveau sport de l’époque.
  • Pour voyager.
  • Grâce à son côté pratique, il s’étend de plus en plus. Les femmes le mettent pour rendre des visites ou faire les boutiques.

Dès 1940, les femmes travaillent ou se marient en tailleur. Cette pièce vestimentaire s’impose dans tous les milieux.

Après la Seconde Guerre mondiale, Charles Creed perpétue la tradition de la maison Creed.

En 1947, Christian Dior présente sa première collection intitulée Corolle. Elle deviendra l’iconique Tailleur Bar (veste à la taille cintrée s’élargissant sur les hanches et d’une jupe tombant jusqu’aux mollets).

Au milieu des années 1950, Gabrielle Chanel lance son « Tailleur Chanel ».

Le tailleur classique revisité avec la jupe droite maille suédine

Le tailleur classique revisité

Je m’habille rarement en tailleur et j’ai très peu de pièces de ce style dans ma garde robe. J’ai souvent des jupes assorties de blouses ou chemisiers mais très peu de jupes et de vestes. C’est pourquoi, j’ai littéralement flashé sur cet ensemble.

J’ai été ravie de recevoir cette belle jupe droite maille suédine noire, confortable et chaude pour cette saison hivernale. Elle est bien ajustée, a un joli tombé et la taille est légèrement élastiquée. Grâce à sa composition en polyester (avec traitement antistatique à l’extérieur) et en élasthanne, elle s’adapte à toutes les morphologies. Elle dotée d’une belle ceinture amovible ton sur ton avec une boucle ronde en métal sous passants. Grâce à la matière de ce tissu, on a l’impression d’avoir une jupe en daim. Sa longueur est de 55 à 64 cm selon votre taille.

Le tailleur classique revisité avec le perfecto en suédine

Le tailleur classique revisité

Pour ne pas faire trop triste, trop habillé et pour casser les codes, j’ai choisi le perfecto en suédine de couleur rouge. J’ai été séduite par sa coupe, sa fermeture et ses poches zippées, ultra modernes.

Cette pièce tendance est confortable et donne une touche de séduction à un ensemble. Dans les mêmes matières que la jupe, elle peut tout aussi bien être associée à un jean noir ou un pantalon. Pour tous les jours, j’ai mis les baskets de ville vernis Bleu Bonheur qui permettent de marcher sans souffrir.

Pour un look plus chic et plus citadin, on peut opter pour des escarpins qui affinent la silhouette.

Encore une fois, je suis heureusement surprise de ma tenue ! J’apprécie toutes les pièces de cette marque qui sont parfaites et adaptées aux femmes matures.

Si vous aussi vous êtes séduites et souhaitez succomber, sachez qu’en ce moment Bleu Bonheur offre une réduction de – 20 % sur toute la mode de l’automne avec des frais de port gratuits dès 39 € d’achat avec le code : 9737.

Mon article vous a plu, je vous invite à me laisser un commentaire et à le partager sur les réseaux sociaux.

Partager:

6 Commentaires

  1. 2 novembre 2020 / 13 h 31 min

    Hello Emma, très bonne idées d’avoir revisité le tailleur avec ce perfecto qui me fait de l’oeil ! Bonne journée

    • Emma
      Auteur
      11 novembre 2020 / 16 h 07 min

      Merci beaucoup Constance

  2. 7 novembre 2020 / 17 h 49 min

    Sympa ton look Emma,
    J’ai le même perfecto en bleu marine et je l’adore !
    Bonne soirée,
    Bises

    • Emma
      Auteur
      11 novembre 2020 / 16 h 08 min

      Bonjour Solange.
      Ce qui est bien , c’est qu’il peut se mettre avec un pantalon ou un jean.
      Ce doit êtres sympa en bleu aussi.
      Bises

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :